• Accueil
  • > Economie
  • > AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE : L’Anoci enterrée, Karim Wade s’offre l’Anat, une agence pour construire partout au Sénégal

AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE : L’Anoci enterrée, Karim Wade s’offre l’Anat, une agence pour construire partout au Sénégal

 Une Agence nationale d’aménagement du territoire (Anat), c’est la nouvelle trouvaille de Karim Wade. Une structure qui, après la mort de l’Anoci, lui permet­tra d’étendre ses tentacules dans tout le reste du pays.

AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE : L'Anoci enterrée, Karim Wade s'offre l’Anat, une agence pour construire partout au Sénégal  dans Economie karim-wade

Après Dakar, Karim Wade veut marquer de son empreinte le reste du pays. Suite à la mort de l’Agence nationale de l’organisation de la conférence islamique (Anoci), structure dont les activités se limitaient à Dakar et qui lui a servi de rampe de lancement, Karim Wade, devenu aujourd’hui ministre de la Coopération internationale, de l’Aménagement du territoire, des Transports aériens et des infrastructures, se dote nouvelle structure. Un levier plus important, parce qu’ayant une vocation nationale. Il s’agit de l’Agence nationale de l’aménagement du territoire (Anat) qui reprend les attributs de la Direction de l’aménagement du territoire.

Priorité aux «routes médicales»

Une structure qui lui permettra de marquer de son sceau, via les infrastructures, les 13 autres du pays. C’est aux membres de l’intercommission du Sénat, présidée par l’ancien ministre de la Culture, Safiétou Ndiaye, que Karim Wade a réservé la primeur de cette information. Il a révélé que l’acte de naissance de l’Anat existe déjà avec la signature, depuis le 20 novembre 2009, du décret présidentiel N°2004-1302 portant sa création. Il ambitionne de positionner l’Anat comme «le levier essen­tiel dans la nouvelle politique d’aménagement du territoire», et va nommer bientôt son Directeur général.

Ouverture prochaine de la ligne Dakar-Dubaï en vol direct

La signature du contrat pour la construction du pont de Rosso sur le fleuve Sénégal sur finance­ment de la Bad, le démarrage dès 2010 d’un grand chantier de préservation des pistes de production et de construction de routes de désenclavement local ont été annoncés.

Karim Wade a aussi renseigné les sénateurs sur l’extension de l’opération zéro nid-de-poule à l’ensemble du territoire national jusqu’en 2011. Mais il s’est appesanti sur «les routes médicales». En écho à la demande de certains directeurs de structures hospitalières, Karim

Wade s’est engagé à réfectionner les routes dégradées dans les hôpitaux qui, selon lui, par­ticipent à aggraver les cas de malades. Quant au secteur des transports aériens, le ministre de la Coopération internationale, de l’Aménagement du territoire, des Transports aériens et des Infrastructures a annoncé l’ouverture «à l’automne prochain» de la ligne Dakar-Dubaï en vol direct. Une ligne qui sera exploitée par Emirates, le partenaire de Sénégal Airlines, et qui va soulager les commerçants et hommes d’affaires qui étaient obligés de pass­er par Paris ou le Maroc.

Birane Lo
Source Le Populaire

Laisser un commentaire