• Accueil
  • > Actualité
  • > COOPÉRATION SÉNÉGAL – CORÉE DU SUD : INFRASTRUCTURES, ÉNERGIE, ENVIRONNEMENT, ETC – Karim Wade signe sept protocoles d’accord

COOPÉRATION SÉNÉGAL – CORÉE DU SUD : INFRASTRUCTURES, ÉNERGIE, ENVIRONNEMENT, ETC – Karim Wade signe sept protocoles d’accord

COOPÉRATION SÉNÉGAL - CORÉE DU SUD : INFRASTRUCTURES, ÉNERGIE, ENVIRONNEMENT, ETC - Karim Wade signe sept protocoles d’accord  dans Actualité karim_signature_protocolLe ministre d’Etat, ministre de la Coopération internationale, de l’Aménagement du territoire, des Transports aériens et des Infrastructures, Karim Wade, a annoncé la volonté du Sénégal et de la Corée du Sud de renforcer leur coopération dans les domaines de l’énergie, de l’environnement, de la construction des routes et des ponts.

M. Wade a fait cette annonce, dans un entretien accordé à l’Aps, à l’issue d’une visite de 72 heures en Corée du Sud à la tête d’une importante délégation. Au cours de cette visite, le ministre d’Etat a rencontré les vice-ministres coréens des Affaires étrangères et des Finances ainsi que de nombreux chefs d’entreprises.

 

Il a, à cet égard, signé sept protocoles d’accord avec des entreprises coréennes dont l’association des entreprises de construction qui regroupe plus 7.000 sociétés parmi lesquelles figurent les cinq plus grandes entreprises du pays.

 

Cette visite, placée sous le signe du partenariat public-privé, «nous a permis d’obtenir l’engagement du gouvernement coréen à nous accompagner dans la réalisation de plusieurs projets dont celui relatif à la construction de neuf ponts dans le cadre du programme de zéro bac». «La construction de ces ponts va nous permettre d’assurer le désenclavement d’un certain nombre de localités du Sénégal et la connectivité entre elles», a notamment expliqué M.Wade ajoutant : «au titre des transports, nous avons étudié la possibilité d’impliquer les entreprises coréennes dans la construction d’un train rapide entre l’Aéroport de Diass et Dakar avec des connexions à Thiès et Mbour». Evoquant le secteur de l’énergie, le ministre d’Etat a annoncé que le gouvernement coréen s’est engagé à construire au Sénégal une centrale à charbon de 250 mégawatts qui va permettre « d’assurer et de sécuriser nos besoins énergétiques actuels et futurs, tout en diminuant le coût de l’électricité».

 

Les autorités coréennes ont également accepté de lancer avec le Sénégal le processus des études pour la construction d’une centrale solaire de 300 mégawatts combinée à une usine de dessalement de l’eau de mer, ce qui va «nous permettre de sécuriser l’agriculture du Sénégal et les grandes villes en besoin en eau », a assuré Karim Wade.

 

«Le projet de la Grande muraille verte a été bien accueilli par les autorités coréennes qui vont, dans les prochaines semaines, dépêcher une délégation composée d’officiels et de sociétés privées à Dakar pour étudier le projet en détail», a en outre annoncé Karim Wade, louant à cet égard, l’expérience de la Corée du Sud qui a déjà initié un projet similaire dans le désert de Gobi en Chine où ils ont réalisé une muraille verte pour stopper l’avancée du désert.

 

Parmi les résultats de cette visite figure aussi l’engagement du gouvernement coréen à réaliser au Sénégal « un important programme de logements sociaux, qui nous permettra de faire face aux problèmes auxquels nous sommes confrontés, dans ce domaine, avec les inondations ».

Le Soleil

 

Laisser un commentaire