Séisme au Chili : alerte au tsunami dans tout le Pacifique

Des habitants de la ville de Santiago se retrouvent dans les rues après le séisme qui a ravagé une partie de la région, le 27 février 2010.Par Rfi

 

Un violent tremblement de terre s’est déclenché dans le Pacifique, ce samedi 27 février à moins de 100 km des côtes chiliennes. Le bilan des victimes reste, pour le moment, encore provisoire. Il y aurait au moins 78 morts, selon la présidente Michelle Bachelet. Le séisme s’est déclenché tôt ce samedi matin. L’alerte au tsunami a été étendue à l’ensemble des pays du Pacifique.

Il était environ 3H30 du matin, heure locale (06h30 GMT), lorsque les premières secousses ont été ressenties, l’épicentre se situant à une centaine de kilomètres de Conception, une ville de plus de 400 000 habitants, sans doute la ville la plus touchée. Beaucoup de réseaux électriques et d’eau sont coupés, les communications sont très difficiles avec la région et il y a très peu d’informations de la ville de Conception.

 

C’est la seconde agglomération du Chili, avec environ 800 000 habitants. La faculté de chimie de la ville aurait explosé selon les premières informations. Il y aurait également un incendie dans la prison. La présidente de la République devrait s’y rendre rapidement. Elle a précisé que l’île Robinson Crusoé, à plusieurs centaines de kilomètres de la côte chilienne, aurait été inondée en partie.

 

Les secousses ont été ressenties jusqu’à Santiago, la capitale, pourtant située à plus de 300 kilomètres au nord de l’épicentre. Santiago où plusieurs centaines de personnes apeurées sont descendues dans la rue en robe de chambre, surprises dans leur sommeil.

 

Selon la télévision chilienne, plusieurs bâtiments du centre historique ont été endommagés. La première secousse était d’une magnitude de 8,8. Trois puissantes répliques ont suivi, il y a de nombreuses coupures d’électricité et les liaisons téléphoniques, y compris sur portables, sont très difficiles.

 

Beaucoup de routes sont coupées, des ponts détruits, des incendies sont en passe d’être maîtrisés, des églises, des maisons de terre se sont écroulées dans le centre du pays.

 

Des stations balnéaires sur les côtes chiliennes ont également été inondées. La côte était très fréquentée ce week-end, puisque c’était le dernier week-end des grandes vacances d’été.Séisme au Chili : alerte au tsunami dans tout le Pacifique  dans Actualité carte%20du%20chili_3_0Une alerte au tsunami a été lancée pour le Chili et le Pérou, la vigilance étant également de mise pour la Colombie, le Panama, le Costa Rica et l’Equateur.

La présidente chilienne Michelle Bachelet a annoncé une évacuation partielle de l’île de Pâques, située dans le Pacifique sud à 3 500 km à l’ouest des côtes chiliennes, en raison du risque de vagues gigantesques provoquées par le séisme.

 

La marine chilienne a commencé samedi les opérations dans plusieurs secteurs de l’île volcanique, qui compte près de 5 000 habitants. Deux navires, deux hélicoptères et un avion ont aussi mis le cap vers l’archipel de Juan Fernandez, après qu’une vague géante, mais pas un tsunami, a submergé la moitié basse de l’île de Robinson Crusoé, a indiqué la chef de l’Etat.

 

Le gouvernement américain a finalement étendu l’alerte au tsunami à l’ensemble des pays du Pacifique, dont Hawaï et la Polynésie française.

Laisser un commentaire