Archive de la catégorie ‘Politique’

Mardi 5 avril 2011

Mouammar Kaddafi serait prêt à trouver une issue diplomatique au conflit qui gangrène la Lybie depuis presque deux mois, mais pas à quitter le pouvoir.

 dans International Tied%2Bto%2Bhis%2Bpeople

Il promet des réformes mais ne partira pas. Selon le porte-parole du gouvernement libyen, le régime pourrait négocier des élections ou un référendum en Libye, mais pas à n’importe quel prix. Moussa Ibrahim est clair, aucune  réforme n’est pas envisageable sans le « Guide » suprême. « Le leader [Mouammar Kaddafi] est la soupape de sécurité pour le pays et pour l’unité de la population et des tribus. Nous pensons qu’il est très important pour toute transition vers un modèle démocratique et transparent », a-t-il averti dans la nuit de lundi à mardi.

 

(suite…)

Alerte info Paris confirme que Laurent Gbagbo ne s’est pas encore rendu Laurent Gbagbo négocie son départ du pouvoir

Mardi 5 avril 2011

Après avoir tenu tête à la communauté internationale pendant quatre mois, Laurent Gbagbo négocie les termes de son départ, cédant à l’offensive des forces de son rival appuyées par les casques bleus de l’Onuci et des soldats français de l’opération Licorne

 

« Des négociations directes sont en cours, basées sur des recommandations de l’Union africaine qui stipulent qu’Alassane Ouattara est président », a déclaré mardi son porte-parole, Ahoua Don Mello, à l’agence Reuters, ajoutant que la France servait d’intermédiaire avec le camp d’Alassane Ouattara.

 Alerte info  Paris confirme que Laurent Gbagbo ne s'est pas encore rendu Laurent Gbagbo négocie son départ du pouvoir dans International gbagbo_web

 

 

Les discussions portent notamment sur des garanties juridiques et sur la sécurité de Laurent Gbagbo et ses proches. « Si tout se passe bien, nous aurons sous peu une déclaration », a ajouté le porte-parole du président sortant.

(suite…)

Selon WikiLeaks, Omar Bongo aurait détourné des fonds au profit de partis français

Jeudi 30 décembre 2010

Selon des notes diplomatiques américaines divulguées par Wikileaks et visibles mercredi 29 décembre sur le site du quotidien espagnol El Pais, près de 30 millions d’euros auraient été détournés de la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC) à son profit par le défunt président gabonais Omar Bongo.

Selon WikiLeaks, Omar Bongo aurait détourné des fonds au profit de partis français dans International 1160959_3_667a_omar-bongo-en-2006-avec-jacques-chirac

Une partie de ces fonds aurait aussi profité à des partis politiques français.

Cette information a été donnée quatre jours après la mort de M. Bongo, en juin 2009, par un haut fonctionnaire de la BEAC à un diplomate de l’ambassade américaine au Cameroun, précise le journal. Selon la même source, « les dirigeants gabonais ont utilisé les fonds détournés pour leur enrichissement personnel et, suivant les instructions de Bongo, ont remis une partie de l’argent à des partis politiques français ». L’argent aurait profité « aux deux camps, mais surtout à droite, en particulier à Chirac mais aussi Sarkozy ».

« DES MALVERSATIONS ENCORE PLUS LARGES »

Selon le câble datant de juillet 2009, le gouverneur de la BEAC, le Gabonais Philip Andzembe, avait placé en secret 500 millions d’euros dans un investissement à haut risque de la banque française Société générale.

(suite…)

Le Président Wade énonce les modalités d’un gouvernement continental africain

Jeudi 23 décembre 2010

Le Président Abdoulaye Wade a énoncé mercredi à Dakar les modalités de mise en place d’un gouvernement continental africain, à l’occasion d’une rencontre qu’il a eu avec les intellectuels participant au forum du troisième Festival mondial des arts nègres. Le Président Wade énonce les modalités d’un gouvernement continental africain dans International Union%20Afric%20carte

Selon le chef de l’Etat sénégalais, dans chaque domaine de spécialité, les ministres des 53 Etats africains devront se réunir et élire en leur sein, par consensus, un porte parole. L’ensemble des porte-paroles formera le gouvernement africain qui aura un coordonnateur qui sera en quelque sorte un Premier ministre.

Il a indiqué que 20 pays sont prêts à adhérer à un tel gouvernement panafricain.

(suite…)

Barack contre Obama

Jeudi 23 décembre 2010

Pour faire adopter certaines de ses réformes par un Congrès désormais hostile, le président a choisi la voie du compromis avec les républicains. Du coup, les démocrates « libéraux » hurlent à la trahison.Barack contre Obama dans International 022122010161549000000Obama

Pas facile de renier ses promesses! Paralysé par le succès des républicains aux récentes législatives partielles, le président américain vire de bord et tente de préserver la classe moyenne, qui l’a porté à la Maison Blanche mais a rechigné à voter démocrate, en novembre. Sa volte-face en matière fiscale indigne son aile gauche, mais elle est paradoxalement de bon augure pour l’Amérique et… pour la réélection de Barack Obama en 2012.

(suite…)

Les violences en Côte d’Ivoire ont fait 173 morts selon l’ONU

Jeudi 23 décembre 2010

173 personnes ont été tuées et 471 arrêtées entre les 16 et 21 décembre en Côte d’Ivoire, a indiqué jeudi 23 décembre la haute commissaire adjointe aux droits de l’homme de l’ONU, Kyung-Wha Kang, se disant « alarmée par les violences occasionnées » par l’élection présidentielle.Les violences en Côte d'Ivoire ont fait 173 morts selon l'ONU dans International 1456972_3_0184_un-policier-ivoirien-en-patrouille-lors-d-un

Un précédent bilan, diffusé dimanche, faisait état de plus de cinquante morts et deux cents blessés lors d’affrontements survenus entre les 16 et 19 décembre.

Une session spéciale du Conseil des droits de l’homme de l’ONU sur la Côte d’Ivoire s’est ouverte jeudi à Genève, à la demande du Nigeria et des Etats-Unis. L’objectif est d’examiner un projet de résolution dénonçant les « atrocités » commises et appelant au « respect de la volonté du peuple ».

(suite…)

La polémique du Coran écrit avec le sang de Saddam Hussein

Mercredi 22 décembre 2010

Pendant deux ans, Saddam Hussein a fait calligraphier un Coran avec son propre sang. Longtemps conservé dans le plus grand secret, le manuscrit doit-il être détruit ou conservé en témoignage d’une période révolue ?La polémique du Coran écrit avec le sang de Saddam Hussein dans International

C’est un macabre manuscrit que renferme la mosquée de Bagdad en Irak. Un exemplaire du Coran bien particulier, écrit avec le sang du dictateur Saddam Hussein, exécuté en 2006 pour crimes contre l’humanité. Dans les dernières années de la décennie 1990, il a travaillé à l’élaboration de cette étrange relique, avec l’aide d’une infirmière qui, deux années durant, lui a prélevé un total de 27 litres de sang, tandis qu’un scribe recopiait les écritures saintes, a révélé The Guardian.

 

Avec Jeune Afrique

(suite…)

WikiLeaks : comment Mugabe s’est accroché au pouvoir

Mercredi 22 décembre 2010

Robert Mugabe à Harare, en décembre 2008. Robert Mugabe à Harare, en décembre 2008.

Une note diplomatique publiée par WikiLeaks révèle que l’année 2000 aurait dû être celle du départ de Robert Mugabe, président du Zimbabwe depuis 1987. Mais aux alléchantes propositions de retraite dorée, il a opposé une fin de non-recevoir.

(suite…)

Le Parlement espagnol vote un budget d’austérité pour 2011

Mercredi 22 décembre 2010

Le Parlement espagnol a voté à une courte majorité, mardi 21 décembre, le budget d’austérité 2011 présenté par le gouvernement socialiste, visant à réduire drastiquement les déficits publics.
Le gouvernement du socialiste José Luis Rodriguez Zapatero, qui a adopté en 2010 une série de mesures d’austérité pour faire face à la crise, s’est fixé pour objectif de réduire le déficit des comptes publics à 6 % du PIB en 2011 contre 9,3 % en 2010 et 11,1 % pour 2009.

Les parlementaires espagnols ont voté en faveur du plan d'austérité du gouvernement du socialiste José Luiz Zapatero (en bas à gauche). AP/Paul White

(suite…)

Côte d’Ivoire : Gbagbo propose un « comité d’évaluation international »

Mercredi 22 décembre 2010

Pour Laurent Gbagbo, il n’y a aucun doute : il est bel et bien le vainqueur de l’élection présidentielle ivoirienne du 27 novembre. Il l’a martelé, mardi 21 décembre, dans une allocution diffusée sur la télévision d’Etat ivoirienne.

Le président sortant de Côte d'Ivoire Laurent Gbagbo, lors de son intervention télévisée, le 21 décembre.AFP/ISSOUF SANOGOIl s’est toutefois dit prêt à accueillir un « comité d’évaluation post électoral » composé de représentants des Nations unies, d’organisations africaines et de certains pays occidentaux ; elle serait présidée par un membre de l’Union africaine. Ce comité aurait pour mission « d’analyser objectivement » le processus électoral « pour un réglement pacifique de la crise », a-t-il expliqué. « Je ne veux plus que le sang soit versé, je ne veux plus de guerre, je ne veux pas d’une guerre en Côte d’Ivoire qui peut s’étendre aux pays voisins ou les affaiblir », a souligné M. Gbagbo dans son discours.

(suite…)

123