Vidéo : La crise Dia-Senghor en 1962, archives inédites

26 mars 2011

Image de prévisualisation YouTube

Greenpeace demande au gouvernement de revoir l’octroi des licences de pêche

26 mars 2011

Greenpeace demande au gouvernement de revoir l'octroi des licences de pêche dans Economie

 

 

 

 

 

 

 

Greenpeace Afrique exhorte le gouvernement du Sénégal à revenir sur l’octroi d’une vingtaine de licences de pêche octroyées à des chalutiers étrangers. « Greenpeace Afrique lance un appel au gouvernement sénégalais pour qu’il revienne sur sa décision et s’en remette aux recommandations des scientifiques dans la prise de décisions, décisions qui pourront mettre fin au pillage de nos eaux », indique l’organisation écologiste dans un communiqué reçu vendredi à l’APS.

Lire la suite de l’article »

Enquête sur le scandale de la pêche au Sénégal : Comment l’Europe pille nos ressources hallieutiques

26 mars 2011

Enquête sur le scandale de la pêche au Sénégal : Comment l'Europe pille nos ressources hallieutiques  dans EconomieSurexploitation maritime, pêche illicite ou sous pavillon de complaisance, accords internationaux iniques… Les ressources de l’Afrique attirent, une fois de plus, l’Europe prédatrice. Résultat : le poisson se fait rare et les pêcheurs sénégalais doivent s’aventurer de plus en plus loin des côtes. Et à défaut de nourrir les populations locales, les poissons d’Afrique viendront garnir les assiettes des Européens.

À proximité de Dakar, la plage de Hann est déserte. Il est un peu plus de 16 heures. À cette heure, la plage devrait grouiller d’une intense activité, avec les pirogues des pêcheurs de nuit et celles des pêcheurs de jour qui viennent décharger leur cargaison. Mais le poisson se fait de plus en plus rare. Une dure réalité qui frappe les 60.000 pêcheurs artisanaux du Sénégal.

Lire la suite de l’article »

[ VIDEO ] L’agence Senelec de Ouakam saccagée

28 janvier 2011

Image de prévisualisation YouTube

Bientôt interdit de péter en public au Malawi ? Un projet de loi cherche à punir les indélicats

28 janvier 2011

Bientôt interdit de péter en public au Malawi ? Un projet de loi cherche à punir les indélicats dans International 49f7b0f3b1731e223d9bfcf146fbebf3Le gouvernement du Malawi est sur le point d’introduire un ensemble de lois censées rendre la vie de ses citoyens plus agréable. Interdiction de péter en public, de dire la bonne aventure, de se battre en public… les autorités malawites ne laisseront plus rien passer.

Aucun pays ne veut que ses citoyens soient au ralenti, discourtois, désordonnés, ou que des ivrognes causent des nuisances dans la sphère publique. Partant de ce principe, le Malawi serait sur le point de rendre un ensemble de comportements punissables par la loi. L’administration du président Bingu wa Mutharika projette, afin de « façonner des citoyens responsables et disciplinés », d’introduire une série de lois qui criminaliseraient une pratique naturelle, un événement sonore et olfactif quotidien : « péter », « faire un vent », « lâcher une caisse ». Ce projet de loi datant de 2010 doit, selon la presse malawite, être présenté lors de la prochaine session parlementaire par le ministre de la Justice, George Chaponda.

Le projet gouvernemental a été diversement accueilli par les citoyens malawites. « Comment ce gouvernement peut-il criminaliser la libération de gaz intestinaux ? Tout le monde fait ça… En public ou avec un son d’accompagnement désagréable… En faire un crime, c’est faire de la démocratie une farce », réagit l’un d’entre eux. Un autre déclare qu’il « soutient ce projet bienvenu. Parfois, les vents en public ou lors de rencontres sont une atteinte à la paix sociale ». Une position que partage un député dont les propos sont repris par Talkafrique. Sa motivation ? Une triste expérience : « Un jour, il y a quelques années, avant de rentrer dans la fonction publique, se rappelle-t-il, j’étais en retard pour une réunion avec mon patron et nous avons décidé d’utiliser l’ascenseur. Dans l’ascenseur, nous avons rencontré un monsieur qui n’a même pas ouvert les yeux pour dire « salut », mais qui par contre a lâché une « bombe ». Elle était si âcre qu’elle nous a laissés à bout de souffle ! Je crois que cette loi permettra de réduire ces attentats publics. »

Le projet de loi du gouvernement malawite ne s’arrête pas aux flatulences et à leurs nauséabonds effets. Il vise également à punir toute personne portant atteinte à des assemblées religieuses, violant des lieux de sépulture ou entravant des inhumations, les atteintes à la pudeur contre les femmes, les combats sur la place publique et le port d’armes offensives sans autorisation légale. Il pénalise aussi les personnes qui prétendent être des diseurs de bonne aventure, ainsi que plusieurs autres actes jugés répréhensibles.

John Tembo, chef de file de l’opposition du pays d’Afrique australe, a accueilli froidement l’initiative gouvernementale. « L’établissement d’une justice de pacotille n’est pas idéal dans une démocratie (…) Le peuple de ce pays ne peut équitablement apprécier l’intégrité de cette proposition », a-t-il déclaré. Un commentaire qui fait écho à d’autres critiques émises dans le pays, questionnant en particulier la capacité de la justice malawite à répondre au surcroît de plaintes que générerait l’adoption du projet de loi.

Source: Seneweb.

Égypte : «Une contestation réprimée dans le sang»

28 janvier 2011

ZAPPING VIDÉO - Des vidéos amateurs au coeur des manifestations arrivent toujours à nous parvenir, malgré la censure du web. On y voit les cortèges violemment réprimés et même, parfois, la mort en direct.

Image de prévisualisation YouTube

PAYS MUSULMANS L’Egypte sous tension : pourquoi le monde arabe s’enflamme

28 janvier 2011

PAYS MUSULMANS L'Egypte sous tension : pourquoi le monde arabe s'enflamme dans Actualité

De grandes manifestations sont prévues ce vendredi en Egypte. Internet serait coupé dans le pays depuis quelques heures. Des membres des frères musulmans auraient été arrêtés. L’opposant historique d’Hosni Moubarak, Mohammed El Baradei, prix Nobel de la paix et ex président de l’Agence internationale de l’énergie atomique, est arrivée jeudi soir au Caire.

Lire la suite de l’article »

EN DIRECT. Egypte : heurts entre police et manifestants pendant la prière

28 janvier 2011

EN DIRECT. Egypte : heurts entre police et manifestants pendant la prière dans Actualité 1247105_caire_640x200

Les manifestations contre le régime égyptien d’Hosni Moubarak se multiplient en Egypte. Jeudi, la ville de Suez a pris des allures de champ de bataille, avec de très violents affrontements entre police et protestataires. septième décès, à Cheikh Zouwayed, dans le nord du Sinaï. Un manifestant a été mortellement atteint d’une balle dans la tête lors d’un échange de tirs entre manifestants bédouins armés et forces de sécurité, selon des témoins.

Lire la suite de l’article »

Johannesburg : Nelson Mandela va quitter l’hôpital

28 janvier 2011

Johannesburg : Nelson Mandela va quitter l'hôpital dans Actualité 1246994_mandela_640x200

Hospitalisé depuis mercredi pour des problèmes respiratoires, Nelson Mandela est sur le point de quitter la clinique Milpark de Johannesburg (Afrique du Sud). Une ambulance protégée par la police est arrivée en fin de matinée vendredi devant l’entrée de l’établissement, destinée au héros de la lutte anti-apartheid âgé de 92 ans.

Lire la suite de l’article »

Uemoa : Blé Goudé, prévient :  » La Côte d`Ivoire aura bientôt sa propre monnaie »

30 décembre 2010

Le « général de la rue », Blé Goudé, est allé encore communier avec la jeunesse patriotique de Yopougon. À la place Cp1 de Sicogi. Le leader de la galaxie patriotique a mis en garde l`Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa). 

Image de prévisualisation YouTube

L`icône de la résistance patriotique s`explique mal le fait que cette Institution reconnaisse la signature d`Alassane Ouattara. Devant un monde en délire, il a rappelé pour la gouverne des Etats membres de l`Uemoa que la Côte d`Ivoire pèse 46% dans l`économie sous-régionale. Par conséquent, elle est suffisamment aguerrie pour sortir de cette Institution financière qui veut faire maintenant de la politique.  » Avec 46% de Pib dans l`Uemoa, la Côte d`Ivoire tient la Bceao

Lire la suite de l’article »

12345...31